Entre dans la légende ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ... Lamentable. [ Tous ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enzo
Petit Chaton
Petit Chaton


Nombre de messages : 6
Rang : Renardeau
Mâle - Femelle : Mâle
Date d'inscription : 28/07/2010

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: ... Lamentable. [ Tous ]   Dim 17 Oct - 17:18

[Ce sujet concerne tous les chats. Merci de répondre à la suite de ce message. ]

      Ses pattes frôlaient le sol, tandis que sa respiration de faisait à nouveau régulière. Il avait courut. Longtemps, loin. Il explorait à nouveau ce territoire qui lui devenait petit à petit familier. Ce n’était pas le sien. Du moins, il n’était pas né ici. Maman l’avait emmené depuis peu ici. Leurs nouvelle maison … Ce qui le préoccupait, c’était ces … Chats. Ces boules de poils habitaient déjà ici. Maman avait dit qu’on les chasserait. Qu’on ferait de ces terres notre territoire. Ses yeux pétillaient. Il en mourrait déjà d’envie. Voir ces félins paniqués … Il avait entendu parler d’eux, dans le passé. Quatre clans. Et des solitaires. Trop facile … Malgré son jeune âge, il devait bien faire une tête de plus qu’un mâle bien développé. Il viendrait à bout de ces machins sans encombre … Perdu parmi ses pensées, il n’avait donc pas remarqué qu’il était maintenant arrivé à la frontière d’un territoire. Ça empestait. Son nez délicat fut irrité. Blèèh … Une mine de dégout exagérée vint perturber son joli petit minois. Et il se frotta à un arbre. Son odeur emplit l’espace ou le renardeau se trouvait, laissant ainsi une marque de son passage. N’étais – ce pas un signa du destin ? Il était jeune. Et il allait dominer. Cette sensation de pouvoir lui montait à la tête bien rapidement, tandis qu’il reprenait sa marche. Ses parents seraient fiers. Après tout, c’était eux qui lui avait tout apprit. Ils seraient avec lui. Ils domineraient. Ensembles. Pour les chats de Clans, le désordre et le chaos les attendaient de pied ferme. La monarchie inégale qu’ils formaient ne serait que néant. Et Enzo, de son trône d’or, admirerait. Ils apprendraient qu’il ne faut faire confiance à personne. Tout sera bouleversé. Il aperçu un monticule de pierre. C’était parfait. Cela le rehausserait de quelques centimètres. Il grimpa, ses coussinets glissants sur la pierre lisse et froide. La petit tourna la tête. A gauche, puis à droite. Et s’assit. Et attendit. Son père n’allait pas tarder. Il ramènerait surement avec lui des matous apeurés. De quoi s’amuser. Les chefs viendraient aussi, surement. Comme une grande réception … Ses lèvres finement dessinées se transformèrent en sourire. Je vengerais Liana … Liana, c’était sa sœur. Elle était morte, et Papa pensait que c’était un de ces chats sans intérêt qui avait osé … La … Tuer. Ses petites griffes crissèrent. Les bourrasques de vent devenaient de plus en plus fortes. Enzo ferma les yeux. Tout était prévu. C’était calculer avec une logique infinie. Ils n’avaient pas le choix. Bande de cons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur De Pensée
Commence à S'habituer
Commence à S'habituer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 20
Rang : Guerrière
Âge : 21 Lunes
Mâle - Femelle : Femelle
Date d'inscription : 05/10/2010

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   Sam 23 Oct - 16:24









Au loin, dans la lumière du soleil levant, on pouvait percevoir une élégante silhouette trottiné le long d'un ruisseau. Fleur de pensée... UNe souris pendouillait dans sa gueule. Se matin, très tôt elle était partie seul dans la forêt pour ruminer ces pensées noires... Elle en avait profité pour chasser. Soudain elle s'arrêta. Sa proie tomba lourdement au sol et le museau de la jeune chatte se leva. Une odeur répugnante trainait dans l'air. En entrouvrant la bouche, Fleur de Pensée reconnu tout de suite cette odeur. Un renard! Un jeune mâle! Les renards étaient les ennemies juré des chats de clans. Fleur de Pensée grogna. Elle allait retrouvé ce renard et lui apprendre à ne pas piétiné sur son territoire! La truffe levé vers le ciel, elle abandonna sa souris et pista l'odeur de l'intrus... Elle pensait déjà à la bagarre, au sang qui allait coulé... Fleur de Pensée était enivrer par la violence. Soudain elle s'arrêtât net. Le renard était tous près... L'odeur l'avait mené au Hautes Pierres. Jamais elle n'avait couru aussi vite. Son coeur battait la chamade. Elle se situa face au vent, pour que le renard ne puisse deviner sa présence. Caché parmi la végétation, elle l'apercevait. Elle avait hâte de plongé ses cors dans sa gorge. Fleur de Pensée retroussa les babines. Elle rampa lentement vers les pierres. Le jeune même lui tournait le dos. Le vent giflait son visage, mais Fleur de Pensée ne prêtait pas attention. Elle ramassa son corps et se préparait à bondir. Encore quelque seconde et elle pourra lui sauter dessus. Mais par où l'attaquer? Pas par devant, ces morsures serait fatale... Par derrière serait la meilleur chose à faire... En prenant une grande goulet d'aire, elle fit un bond extraordinaire et atterrit sur le dos du renard. Ces griffes se plongèrent dans la fourrure de l'intrus...


Dernière édition par Fleur De Pensée le Ven 14 Jan - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycoris
Modératrice Lycoris A la rescousse !

avatar

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 21
Rang : Solitaire
Âge : 48 lunes
Mâle - Femelle : Femelle
Date d'inscription : 27/07/2009

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   Sam 23 Oct - 20:42


    Un long frisson de plaisir parcouru le corps maigre de la solitaire, déjà marquée par les prémices d'un hiver qui serait rude.

    Urano... chantait.

    Sa douce voix emplissait son esprit, et tous les vulgaires tourments de la vie disparaissaient, happés par le tourbillon de cette voix envoûtante et suave.
    Elle connaissait cette chanson par cœur. Depuis si longtemps. Leur mère la chantait de sa douce voix le soir, alors qu'ils étaient tous blottis les uns contre les autres. Sa voix résonnait dans leur abri telle une caresse et les protégeait des monstres de la nuit... De ces affreuses créatures...
    Non, en fait seule Lycoris voyait des créatures. Elle était la seule à se réveiller au milieu de la nuit en gémissant de terreur, la seule à voir des choses terribles partout. Elle avait si peur de la nuit, en ce temps là, et c'était une de seules choses dont Urano se gardait de se moquer malgré sa taquinerie. Et, quand elle était là, à trembler de tous ses frêles membres, il était le seul à se réveiller et à la laisser enfouir son museau dans son long pelage blanc de jeune matou. Alors elle s'imprégnait de son odeur, de sa présence pour se rassurer, pour tenter de se rappeler que la vie existait encore, qu'il existait encore, qu'elle existait encore, que leur monde n'avait pas été qu'un rêve. Elle n'avait pas oublié ce regard vairon l'observant avec amour et inquiétude, ce museau qui l'effleurait et le contact de cette langue râpeuse sur sa fourrure.

    Mais soudain, une autre odeur, non, deux s'ajoutèrent à celle d'Urano -produite par son esprit - et Lycoris leva les yeux, tandis que, dans son esprit de fleur, Urano terminait la mélodie.


    "Tout va... se mêler."

    En effet. Deux odeurs différentes, deux espèces distinctes dont les odeurs se mêlaient... Renard et chat, canin et félin...
    Lycoris plissa les yeux, méfiante et concentrée. Se muscles se tendirent sans qu'elle y prête attention, par simple automatisme tandis qu'elle s'approcha de la source de ces odeurs.
    Elle s'arrêta à distance, à l'abri des fourrés. Si il y avait un renard, elle savait quel camp choisir, mais elle restait une solitaire : il n'y avait personne pour l'épauler en cas de pépin, et elle n'allait pas risquer sa fourrure pour des histoires qui ne la regardaient pas.
    Une femelle de Clan - de l'Ombre - et un renardeau.

    Elle veilla à camoufler au maximum sa présence - elle avaot l'habitude et ce ne fut pas bien compliqué - et observa ce singulier spectacle avec attention.


    [Arf, ça faisait presque trois semaines que j'avais rien écrit, je rouille vite >.<]

_________________
Les larmes coulent sur ton visage

Mon cœur déchiré est glacé comme un lycoris une aube d'hiver

Mon âme fanée erre en silence

Je n'ai plus rien à perdre maintenant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade de Feu
Modérateur Tornado A la rescousse !

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 18
Rang : Guérisseur
Âge : 11 ans
Mâle - Femelle : Mâle
Date d'inscription : 04/07/2010

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   Mar 26 Oct - 20:32

[ xD ]

    Tornade de Feu se désaltérait sur le petit lac près des Hautes Pierres . Il vit sa tête rousse assez mignonne et sourit. Mais baissa ses lèvres. Oui , réussira t-il a promener sans problème de rencontre ? Il l'ignorait.Il remonta un peu les Hautes pierres. Et se lécha le poitrail quand il sentit ... Une terrible odeur ... Un renard , mais pas n'importe lequel ! Le renard qui lui avait fait cette terrible cicatrice sur sa face droite. Mais elle était mélanger a une autre odeur, Tornade de Feu ouvrit la gueule et huma ces mélanges.

    Ah , voila une chatte du clan de l'ombre. Mais qu'il ne connaissait pas. Mais Tornade de Feu sentit encore une autre odeur .. Il l'a connaissait. C'était le solitaire qu'il l'avait attaqué il y a quelque lunes. Il poussa un petit grognement. Il remonta plus les Hautes Pierres , devait-il y aller ? Ou bien ne pas s'en mêler ? Sa curiosité l’envahissait et partit pour de bon.

    En chemin il réfléchit et décida de ne plus être ennemi avec se solitaire. Il monta la pente et découvrit la solitaire qui se faisait petite. il l'ignora et avança. Il remarqua tout de même qu'elle avait sentit l'odeur de la chatte du clan de l'ombre et du renard. Mais , après être passer devant elle , il remarqua que l'odeur du renard était plutôt l'odeur d'un renardeau , était-ce le petit du renard qu'il lui avait fait cette cicatrice ? Il continua , et laissa ses questions valdinguer dans sa tête. Il arriva enfin , .. Au renard et a la chatte du clan de l'ombre. La chatte sautait sur le renardeau. Ne sachant que faire, Tornade de Feu se posa. Le regard visant le renardeau ,remplit de haine . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Ambrée
Black Butler :D

avatar

Masculin
Nombre de messages : 833
Age : 24
Rang : Meneur de l'Ombre, Apprenti du Tonnerre
Mâle - Femelle : Mâle Mâle
Date d'inscription : 15/04/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   Sam 20 Nov - 17:51

      Ambrée se déplaça difficilement, les muscles raidis par la douleur. Après tout, il était vieux. « Un vieux croûton », avait dit un des chatons de son Clan. Rien qu'à cette pensée, il se mordit les babines si fort qu'un filet de sang coula, tâchant son pelage soyeux & doux. Il se sentait bizarrement seul au monde. Il sortit ses griffes d'instinct, une odeur désagréable venant lui titiller les narines. Il sortit des buissons, les crocs a découverts, essayant de trouver le chemin. A pas sûrs et fermes, il s'approchait peu à peu des Hautes Pierres. L'odeur se brouilla. Il y avait d'autres individus à ses côtés. Deux chats, ou trois, dont une guerrière de l'Ombre. La traitresse ! Elle s'alliait aux renards, maintenant ? Le meneur de l'Ombre cracha méchamment. Le sang de ce Clan était il souillé à jamais, à cause de son arrivée ? Il accéléra l'allure, jusqu'à courir aussi vite que son cœur et ses pattes lui permettaient. Pas beaucoup, donc. Ses oreilles se plaquèrent peu à peu sur son crâne. Arrivé aux Hautes Pierres, il fit un dérapage contrôlé, s'arrêtant pile devant un chat rouquin. A son odeur d'herbes et de toiles poussiéreuses, c'était un guérisseur. Il lui était donc impossible de combattre, mais il pourrait être très utile pour guérir les blessures, superficielles ou non des guerriers qui mettaient leur vie en danger. Il tourna la tête rapidement à l'odeur d'une solitaire. Il fronça les sourcils.

      « Peureuse »

      Cracha-t-il à l'intention de la rayée cachée. C'est vrai, quoi, elle pourrait se montrer. Il remarqua qu'en attendant, sa guerrière se battait sauvagement avec le renardeau. Le vieux meneur hésita. C'était un gosse, et Fleur de Pensée une guerrière bien entrainée et forte. Ils étaient égales. Au fond, Étoile Ambrée savait que ce renard n'était pas seul, c'était très rare de voir un canidé de cet âge là trainé tout seul dans une forêt peuplé de chats sauvages. Il y avait d'autres renards. Et ça se sentait. Ils étaient partout, ils épiaient pratiquement. Toute une meute. Il feula, même si cela ne servirait à rien. Ils n'étaient pas assez - que quatre - pour réussir cette bataille. La meute, en tout cas, attendant d'autres chats. Ils n'étaient pas lâches.

_________________
un, deux, freddy te coupera en deux,
trois, quatre, monte chez toi quatre à quatre,
cinq, six, n'oublie pas ton crucifix,
sept, huit, ne dors plus la nuit,
neuf, dix, il est caché sous ton lit.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addie
Petit Chaton
Petit Chaton


Nombre de messages : 5
Rang : Renarde
Mâle - Femelle : Femelle
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   Ven 31 Déc - 17:21

    Addie entrouvrie la marchoire. Le vent lui apporta l'odeur de quatre chats et de Enzo son fils. Sa fourrure rousse se hérissa. La renarde essaya de garder son calme, elle savait que son jeune et maintenant unique enfant grandissait et qu'il devait apprendre par lui même, mais sa queue en panache la trahissait. La douce face de sa fille inprégna sa mémoire. Addie poussa hurlement atroce et sayant. Elle était entrain de pousser le cri de guerre. Ses pattes blanches se mirent à fouler le sol rocheux. Ses babines se retroussairent laissant places à de longs crocs jaunis et accérés. Sa respiration devint forte. Et soudain, elle sortit ses griffes et fit bond souple jusqu'au chat tigré qui attaquait son fils. Elle sentit des regards se poser sur sa fourrure rousse. De ses deux pattes avant, elle attrapa le matou, roula sur le dos et l'envoya plus loin. Très vite elle se releva et vis qu'ils étaient à l'endroit sacré des chats de Clan de la forêt. Puis, elle soupira enterieurement. Enzo lui dirait surement qu'il était assez grand pour se débarraser d'une tique dans sa fourrure. Raah. L'instant maternelle. Ou peut être bien que ca n'a pas de rapport ? Oui. C'est cela. Ca n'a aucun rapport. Cette jeune Mère était juste prudente. Une expérience passée l'avait choquée mais aussi endurcie. La mort de Liana. Elle reprit ses esprits et grogna:

    _Qui D'autre ?!




[ Je reprends Lentement mais surement (: ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... Lamentable. [ Tous ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
... Lamentable. [ Tous ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Forum "Tous pour un"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Territoires libres :: Hautes Pierres-
Sauter vers: